Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
              metamusique.fr

metamusique.fr

Menu
Un vinyle, Une histoire #11

Un vinyle, Une histoire #11

Un certaine vision des Nuits signé N.O.W
Un certaine vision des Nuits signé N.O.W

CHRONIQUE. Une plongée aléatoire dans ma collection de vinyles. Un disque indispensable, involontairement oublié, des mélodies essentielles, des compositions mythiques, des ambiances qui éveillent la nostalgie. Bref, tout ce que la galette de cire peut raconter. Depuis l'ouverture de sa pochette à sa pose sur la platine jusqu'à son écoute, on explore les sillons d'exception.

Et aujourd'hui, on ne pouvait pas passer à côté de cet artiste au nom évocateur...

Design by Monkee / Lee Mc Milan. DR
Design by Monkee / Lee Mc Milan. DR

Elévation nyctalope

Une élongation sonore apaisante et caressante. On pousserait même jusqu’à dire (c'est d'ailleurs comme cela qu'elle est présentée sur la pochette, ndlr) une sublime relecture d’un original, star des Beat Makers. Il y a d’abord ce titre simple qui renvoie à la période de la journée sans doute la plus mystérieuse et fascinante. Du coup, cette élévation nyctalope signée par un certain George Evelyn et le claviériste Robin Taylor-Firth se doit de retranscrire au plus près une ambiance intimiste, à la fois rassurante et évasive. Et dès les premières mesures, on y est et on a envie d’y rester. Astucieusement placé en ouverture de l'album Carboot Soul (Warp), l'enivrant objet du délice exerce sa fascination et ouvre les portes d'une perception musicale placée sous le signe du bien-être.

George Evelyn, la nuit, je pense...
George Evelyn, la nuit, je pense...

Sommeil paradoxal

Comme colonne vertébrale du morceau Les Nuits, celui qui s’est alors baptisé "Nightmares On Wax" (littéralement Cauchemards sur la Cire) a choisi le mythique Summer In The City de Quincy Jones dont on ne compte plus les multiples recyclages plus ou moins réussis. Mais ici, on peut aisément parler de transcendence tant cette brillante construction Trip-Hop sans fioritures ni artifices séduit dès l'introduction par sa boucle d'or. Lancinante, enveloppante et immersive. Et puis, on en peut s'empêcher de penser à cette vidéo qui l'accompagne et tournée près du bassin de Paddington à Londres par Adam Hall. L'auteur du titre, George Evelyn en personne, chevauchant sa trotinette électrique, un gros casque sur les oreilles et sillonnant des paysages urbains qui défilent en noir et blanc. Le tout filmé... de jour. Paradoxale adaptation en images pour un titre intemporel qui, finalement, apporte les caresses de la nuit à toute heure de la journée. Il suffit de poser la cire sur sa platine, d'enfiler ses écouteurs. Et de fermer les yeux. NOW. T.G

  • Il était une fois... Les Nuits de Nightmares On Wax (Warp - 1999)
  • Ce morceau a récemment été sélectionné dans le magnifique Moodymann - Dj Kicks
bloggerEnglishEnglishespañolItalianobloggerdeutschPortuguês
Oversæt denne side til danskÖversätt webbplatsen på svenskaالعربية中文Русский日本語blogger한국어СрпскиNederlandsSuomenTürkçePolska
Le Blogger