Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
              metamusique.fr

metamusique.fr

Menu
The Life of Pablo : Que vaut le nouveau Kanye West ?

The Life of Pablo : Que vaut le nouveau Kanye West ?

The Life of Pablo : Que vaut le nouveau Kanye West ?

CHRONIQUE. Le MC - producteur le plus modeste de la planète revient avec un nouvel album autoproclamé "meilleur disque de tous les temps". Si on redoute forcément d'être déçu par cette présentation aguicheuse, on reste quand même curieux de découvrir les dernières élucubrations de Kanye. Verdict...

The Life of Pablo : Que vaut le nouveau Kanye West ?

Modestie légendaire...

Allez Kanye, évacuons dès le départ la cinglante réponse à ton affirmation « le meilleur album de tous les temps » pour qualifier The Life of Pablo. C'est clairement "non". Et ce, d’autant plus que nos références « mainstream » récentes restent To Pimp A Butterfly de Kendrick Lamar ou Malibu d’Anderson .Paak. Pour autant, Kanye, loin de nous l’idée de jeter aux orties ce nouvel album malgré ta légendaire modestie qui te joue des tours dans cette communication brouillée et peu à ton avantage. Pire, ll aurait même été de bon ton d'écraser d'un revers d'oreille et de plume ce énième jet musical gonflée à la "KanyeWestite" aigüe. Et pourtant. The Life of Pablo se révèle beaucoup plus séduisant que Yeezus, ton précédent disque dépassé par le concept.

Capture Twitter @KanyeWest
Capture Twitter @KanyeWest

A l'Ouest, il ne perd pourtant pas le Nord...

Ici, on renoue avec une entreprise musicale réelle et ambitieuse. Certains titres parviennent même à nous arracher quelques frissons. C’est le cas notamment du mystérieux Wolves, du très classique The Real Friends, de l'aérien 30 Hours et de Famous en featuring avec Rihanna qui reprend le fameux hymne Dub Bam Bam de Sister Nancy. C'est aussi l'humeur qui prévaut à l'écoute de Highlights dans lequel le flow West renoue avec l’aura vocale imprimée au dernier référentiel Graduation (2007). On retrouve également parfois, trop rarement sans doute (réécoutez The College Drop Out sorti en 2004), ses introductions de samples soul qui saupoudrent le old school No More Panties in L.A. (avec Kendrick Lamar, titre à l'origine prévu sur son album To Pimp a Butterfly) ou Father Stretch My Hand Pt. 1. Pour le reste, rien de surprenant, mais rien non plus de repoussant. Bien au contraire, on serait presque étonné par la qualité émotionnelle du disque. Pour le titre du « Meilleur album de tous les temps », on repassera. Par contre, pour celui qui comptera dans la discographie de Kanye West, une place de choix lui sera très certainement offerte. Ouf, Kanye, s’il reste parfois à l’Ouest, n’a pas, musicalement, perdu le Nord. Rassurant. T.G

bloggerEnglishEnglishespañolItalianobloggerdeutschPortuguês
Oversæt denne side til danskÖversätt webbplatsen på svenskaالعربية中文Русский日本語blogger한국어СрпскиNederlandsSuomenTürkçePolska
Le Blogger