Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
              metamusique.fr

metamusique.fr

Menu
Session Victim : Un duo qui tue !

Session Victim : Un duo qui tue !

Session Victim : Un duo qui tue !

Ils se sont connus, une fois n'est pas coutume, au lycée dans les années 90. C'est peut-être un détail pour vous (peut-être même pour eux), mais pour nous ça veut dire beaucoup. A l'époque, ils organisaient des soirées, squattaient des heures et des heures les allées des magasins de vinyles et se produisaient en tant que DJ's amateurs. Pourtant leur premier disque, le EP No Friends (Real Soon), n'est sorti qu'en 2008. Il aura bien fallu tout ça pour digérer des années de béatitude et d'extase musicales. En cette fin 2014, Hauke et Matthias nous offrent un deuxième album somptueux. Les dancefloors peuvent leur dire merci. Et nous avec !

Session Victim : Un duo qui tue !

Il n’y a pas que sur le plan économique que l’Allemagne affiche un large sourire. Niveau musique, aussi, ca swingue ! Outre le label Kompakt qui éditent des perles à la pelle depuis 1998, des fiertés nationales comme Rajko Müller alias Isolée, des incontournables nommés Moderat ou Dj Koze, sans oublier les mythiques Tresor ou Hardwax, il y aussi des artistes qui tracent leur chemin musical en douceur et au compte-goutte. La preuve avec le duo Matthias Reiling - Hauke Freer réunis sous le pseudonyme Session Victim qui propose une Deep House intimiste et dense mêlée à de la Nu-Disco efficace saupoudrée d'Abstract Hip Hop mélodieux. Signés sur le label londonien Delusions of Grandeur, les deux allemands publient (seulement) leur deuxième album, See You When You Get There, deux ans après l’étonnant et magique The Haunted House of House.

De la première à la dernière seconde...

C'est donc l'histoire d'un Berlinois qui rencontre un Hambourgeois. Et cela donne une équation (presque) parfaite entre House jazzy et groovy, souvent classieuse et joyeuse, et Nu Disco frissonnante. Une petite touche vintage sur des productions actuelles, de la musique (avec un Matthias Reiling envoutant et envouté à la basse) qui saisit les oreilles dès les premières rythmiques, à peine les premiers accords libérés. Du grand art, osons le dire. Rares sont les albums où tous les morceaux se laissent écouter de la première à la dernière seconde, avec l’envie, douze titres plus tard, que l'aventure recommence. Ou ne s'arrête pas.

"Must Have", "Must Ear"...

Mentions spéciales au titre qui ouvre ce disque, Do It Now avec ses gimmicks vocaux ludiques, à Never Forget et son piano qui renvoie à l’imaginaire New Yorkais des années 70 ou encore à See You When You Get There et sa texture Hip Hop de haute volée. Inutile de vous dire que cet album est assurément l’un des « Must Have" et donc « Must Ear » de cette fin d’année. Un joli cadeau de Noël musical avant l’heure. Ce qui fonctionne superbement avec cet opus, c'est son aisance à condenser merveilleusement toutes les époques musicales qui ont façonné notre culture. De la Disco au Hip Hop en passant par la French Touch (Stick Together), la Soul et même l'esprit Pop sur un titre (Hyuwee). Une bien belle "Session" musicale qui risque de faire de nombreuses (fashion ) "Victim(es)". Car, vous l'aurez compris, ce duo est une tuerie ! T.G

  • Merci Rom1 ;o)

bloggerEnglishEnglishespañolItalianobloggerdeutschPortuguês
Oversæt denne side til danskÖversätt webbplatsen på svenskaالعربية中文Русский日本語blogger한국어СрпскиNederlandsSuomenTürkçePolska
Le Blogger