Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
              metamusique.fr

metamusique.fr

Menu
Un vinyle, une histoire #3

Un vinyle, une histoire #3

Un vinyle, une histoire #3

Une plongée aléatoire dans ma collection de vinyles. Un disque indispensable, involontairement oublié, des mélodies essentielles, des compositions mythiques, des ambiances qui éveillent la nostalgie. Bref, tout ce que la galette de cire peut raconter. Depuis l'ouverture de sa pochette à sa pose sur la platine jusqu'à son écoute, on explore les sillons d'exception.

Quelque part en France lové dans ces fameuses années 80 qui ont inconsciemment façonné notre enfance. Chaque petits enfants de l’époque nés au milieu des seventies réceptionnent chaque jour dans ses oreilles des mélodies rondes et funky que l’on croient toujours directement envoyées depuis les Etats-Unis. Mais à cette époque, l’autre pays du pas chaloupé se nomme l’Italie. Et sur « la botte », on ne lésine pas sur les talonnettes et autres pattes d’eph pour faire la fête en col roulé. L’Italo-Disco nous a tous bercé un jour ou l’autre et en particulier un titre que l’on a toujours entendu, digéré, dont on n'a pas toujours su qui en était l'auteur, mais que l’on se plait toujours à réécouter avec une certaine nostalgie.

Un vinyle, une histoire #3

"Made in Italy"

Le projet Koxo a été créé en 1982 à Milan par Leonardo Re Cecconi et Massimo Noé. "Projet" étant un bien grand mot puisqu’il n’a duré que l’espace de deux titres avant de disparaître en 1983. Sauf que parmi l’un de ces morceaux figure… Step by Step. Et autant le dire tout de suite vulgairement, Step By Step, "ça déboite" comme on dit. Alors évidemment, pas dans le sens d'une montée acide façon Phuture, on est d'accord. Mais ça déboite quand même. Certains me diront : ah bon, tu trouves ? Pourquoi ? Parce que cela fait appel à notre mémoire musicale, celle qui nous rappelle en quelques notes un instant, un moment ou une personne qui a croisé notre chemin durant nos très jeunes années. Et puis, musicalement surtout, Step By Step, c'est énorme. La ligne de basse, les petits gimmicks de vocalises féminines acidulés, le slap de guitare funky, le rythme d'intro à la Billie Jean et la voix du chanteur qui s'essaie sans rechigner au rap en Français, c'est franchement pas "dégueu". Bref, ce morceau est le parfait représentant d'une époque joyeuse et insouciante. Et puis, écoutez attentivement la construction du morceau, laissez-vous portez par toutes les composantes qui l'habillent, le solo de piano à 3 minutes 30 suivi d'une virée électrique de quelques secondes, histoire d'épater la galerie. Irrésistiblement délicieux. Et "Made in Italy" ! Buon appetito !T.G

  • Il était une fois... Step by Step de Koxo
bloggerEnglishEnglishespañolItalianobloggerdeutschPortuguês
Oversæt denne side til danskÖversätt webbplatsen på svenskaالعربية中文Русский日本語blogger한국어СрпскиNederlandsSuomenTürkçePolska
Le Blogger