Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
              metamusique.fr

metamusique.fr

Menu
Quand Aphex couine...

Quand Aphex couine...

Quand Aphex couine...

Le 22 septembre, nous serons donc fixés sur le contenu de Syro (Warp Records), nouvel album de Richard D James alias Aphex Twin. Un disque qui s'annonce déjà comme l'évènement de cette rentrée. Voire de l'année. Et dont la communication pré-sortie a savamment été orchestrée par un artiste visiblement amateur de chasse au trésor. Explications.

Une photo aura suffit à embraser la Toile. Celle d’un dirigeable jaune fluo survolant Londres avec un logo que les connaisseurs identifient instantanément. Il y a quelques semaines, Richard D. James lançait ainsi la campagne promotionnelle de ses nouvelles expérimentations électroniques. Après quelques recherches approfondies, et après qu’un internaute ait réussi a capturé sur le mur du Radio City Hall de New York le pochoir du dit logo (le fameux "A" au design arrondi), le Graal a enfin été découvert. Perdus dans les limbes du Deep Web (lien aujourd’hui inactif, ndlr), la version « dark » du Net, le nom, Syro, et le tracklisting (12 morceaux) du nouveau disque d’Aphex Twin (Warp Records), 13 ans après la sortie de Drukqs, prenait un peu plus de réalité.

Quand Aphex couine...

Un marketing diabolique

Désormais, le site Bleep, la plate-forme commerciale du label, a pris le relais. L'album est désormais disponible en pré-commande en version vinyle, CD et digitale. Avec évidemment, un énorme "cadeau" pour tous les nombreux acheteurs potentiels. Enfin "cadeau", pas vraiment. Chaque commande donne droit à l'inscription à un tirage au sort. A la clé, la possibilité de pouvoir acheter (oui, oui, acheter!) l'édition limitée à 200 copies de l'album en version vinyle. Le prix ? 310€. Si vous êtes l'heureux élu, vous aurez ainsi le droit de céder à l'onéreuse tentation ou laisser passer votre tour. Avec le lot de frustrations que cela pourrait engendrer. Diabolique !

Chère discographie culte

Auteur des clips les plus démentiels et flippants de la planète (Windowlicker, Come To Daddy) et Pape d’une musique totalement barrée, mais mélodieuse (un talent réservé aux génies), Aphex Twin a créer un univers entouré de mystère qui fascine. Son retour aux affaires après plus de dix ans d'eclipse discographique sonne comme l'évènement musicale de cette rentrée. Quand on sait que sur Discogs ou Ebay, ses vinyles s’arrachent à plusieurs centaines voire milliers d’euros (35 000 exactement pour le test pressing de Caustic Window datant de 1994, album jamais sorti dans le commerce, ndlr), on se dit qu’il y a sans doute du monde a qui ce come-back fait plaisir. Il ne reste plus désormais qu’à découvrir le cru musical 2014 de Richard D James. Syro serait-il déjà culte avant même sa sortie ? T.G

bloggerEnglishEnglishespañolItalianobloggerdeutschPortuguês
Oversæt denne side til danskÖversätt webbplatsen på svenskaالعربية中文Русский日本語blogger한국어СрпскиNederlandsSuomenTürkçePolska
Le Blogger