Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
              metamusique.fr

metamusique.fr

Menu
Souls of Mischief : 2014 Til Infinity !

Souls of Mischief : 2014 Til Infinity !

Souls of Mischief : 2014 Til Infinity !
Onyx, Jurassic 5, Wu-Tang, Nas... Cette année, que ce soit sur scène ou en CD, les MC's Américains des (regrettées) nineties reboxent avec les mots et remontent sur le ring du Hip Hop. Le 26 août prochain, les mythiques Souls of Mischief publient un nouvel album, There Is Only Now (Linear Labs). Le quartet Californien que l'on croyait disparu dans les méandres du "Rap Game" moderne, font un retour en force. Et en forme.

C’est un retour inattendu. Ou presque. Car on sent dans l’air du temps pointer ce petit goût de old school qui pousse les "old timers" à regagner l’arène. Revoici donc A-Plus, Opio, Tajai et Phesto Dee, les quatre tauliers de Souls of Mischief pour un come-back en formation groupée. Elevés au rang de « Classics » dans les années 90 grâce à l’intemporel 93’ Til Infinity, le quatuor d'Oakland (Californie) qui n’avait rien publier depuis 2009 réarme les mics et réactive les rimes. Et ils ne reviennent pas tout seuls. La vieille garde du hip hop, Busta Rhymes et Snoop Dogg en têtes, fait partie de l'aventure. Mais ce qui marque surtout à l’écoute de ce There Is Only Now de 14 titres, c’est le son. Une ambiance accoustique et live captée dans un studio où les Souls Of Mischief se sont enfermés avec le boss du label Linear Labs, Adrian Younge, un producteur aux influences vintage qui a notamment participé au Magna Carta (2013) de Jay Z et au Twelve Reasons To Die (2013) de Ghostface Killah.

Flows "champagne" et sessions live

Exit donc les samples soul passés à la moulinette, bye-bye séquenceurs ou ordinateurs et bienvenue à une musique organique portée par l’incontournable triptyque basse-batterie-clavier. Le résultat est tout simplement magnifique, preuve que, lorsqu’il est pratiqué avec respect et talent, le rap est le courant artistique majeur de ces 30 dernières années. Les Souls of Mischief n’ont rien perdu de leur flow « champagne » (le bien nommé All You Got Is Word) et les instrus, délicieusement Soul, produisent un univers hors du temps, à la fois moderne et rétro avec des duos alléchants comme le There Is Only Now avec Snoop Dogg ou encore le Womack’s Lament vocalisé par Busta Rhymes. A ce casting cinq étoiles vient s'ajouter une autre figure marquante de la scène Hip Hop 90's en la personne d'Ali Shaheed Muhammad, membre fondateur d'A Tribe Called Quest, moitié du duo The Ummah (avec le regretté J Dilla) et papa du projet nu-soul Lucy Pearl. Le vétéran se charge d'animer l'album avec des interludes musicaux scandés sous forme de contes. Magique. Avec ce disque réussi et techniquement sublime, les Souls of Mischief réaffirment un principe essentiel : "les légendes ne meurent jamais". Tout simplement parce qu'elles ont pour mission de perpétuer un héritage. Celui du Hip Hop est riche et le savoir-faire des Californiens est resté intact. "Souls of Mischief til Infinity..." T.G

bloggerEnglishEnglishespañolItalianobloggerdeutschPortuguês
Oversæt denne side til danskÖversätt webbplatsen på svenskaالعربية中文Русский日本語blogger한국어СрпскиNederlandsSuomenTürkçePolska
Le Blogger